Du 15 septembre au 30 novembre 2021, les génies de demain qui ont besoin d’un coup de pouce pourront demander une bourse FOIQ.

Les Bourses universitaires WSP, les Bourses Avenir et celle du leadership, présentées par SNC-Lavalin, les Bourses collégiales Rio Tinto, les Bourses universitaires de la Relève présentées par CIMA+, la Bourse les Bourses Gestion Férique pour les nouveaux ingénieurs venant de l’étranger et les toutes nouvelles Bourses Viking pour les professionnels formés à l’étranger, la Bourse Ultra femme de génie, la Bourse universitaire EXP et le Coup de cœur SOPREMA seront au rendez-vous. Deux bourses nommées (la Bourse Pierre Sauvé, ing., pour la promotion des femmes en génie et la Bourse Gilles Gauthier, ing., mettront aussi l’accent sur la diversité, Quant aux Prix universitaires du Mérite Banque Nationale, TD Assurances et Gestion Férique, ils seront de nouveau offerts aux étudiants des 1er, 2e et 3e cycles, alors que le tout nouveau Prix universitaire du Mérite pour l’entrepreneurship POMERLEAU fera son entrée à la Fondation ! Autant d’alternative destinées à nos futurs ingénieurs cette année! Comme jamais auparavant, les jeunes qui rêvent de génie pourront mettre leurs talents et leurs intérêts particuliers de l’avant auprès des grands joueurs de l’écosystème du génie québécois. Vous connaissez un de ces jeunes ? Dirige-le sans tarder vers votre Fondation, au foiq.qc.ca.

Le 30 mai dernier, lors de son assemblée générale annuelle, la Fondation a accueilli parmi ses administrateurs les ingénieurs Chaïma ben Miloud, Blaise Mounga, Fatou Pompilus-Touré et Pierre Sauvé. Nous leur souhaitons la bienvenue et savons qu’ils contribueront avec diligence et dynamisme à l’essor de la Fondation. Pour voir ses nouveaux visages et connaître l’ensemble des membres du conseil, cliquez ici.

L’équipe d’infrastructures de CIMA+ possède une compréhension aiguë de la valeur de l’eau. Nos professionnels dévoués dans le domaine de l’eau affrontent tous les jours des problèmes qui ont un impact sur nos collectivités et leur relation avec l’eau. Nous savons que fournir un accès à une source d’eau fiable et maintenir l’infrastructure qui en assure l’approvisionnement est un défi pour de nombreuses collectivités partout au Canada. Les villes de plus grande envergure peuvent avoir accès à une plus large assiette fiscale et à des systèmes avancés de gestion des actifs, mais elles doivent aussi maintenir de vastes et complexes réseaux d’infrastructures vieillissantes. En parallèle, partout au pays de plus petites collectivités éloignées font face à tellement de priorités concurrentes qu’elles ont du mal à relever leurs défis en matière d’infrastructures avec la quantité limitée de fonds dont elles disposent. En discutant avec des membres des collectivités auxquelles nous offrons nos services, nous avons appris que la valeur de l’eau va bien au-delà du coût initial de l’investissement requis pour construire une usine de traitement ou un réseau d’approvisionnement en eau. La valeur de l’eau se mesure par son impact sur la santé, le bien-être et la prospérité d’une collectivité. Comprendre cela nous permet d’aider les collectivités à prospérer.

Les histoires qui suivent démontrent notre engagement à respecter la valeur de l’eau en offrant des solutions raisonnables et fiables aux défis auxquels nos clients font face en matière d’infrastructures.

S’engager et s’impliquer auprès de la relève en génie au Québec est l’une des priorités d’EXP. Souhaitant encourager et reconnaître les efforts des ingénieures et ingénieurs de demain, cette firme de génie-conseil se joint aux partenaires des bourses de la Fondation de l’Ordre des ingénieurs du Québec (FOIQ) en offrant la Bourse universitaire EXP. D’une valeur de 3 000 $, cette bourse vise à soutenir les étudiantes et les étudiants dans la poursuite de leurs études. Le récipiendaire sera dévoilé lors de l’événement de remises des bourses de la FOIQ, le 28 avril prochain.

Encourager la relève en génie représente une façon de contribuer à l’héritage que lègueront les ingénieurs du Québec d’aujourd’hui aux générations de demain. EXP y parvient notamment grâce à des dons et des remises de bourses dans les cégeps et universités des quatre coins du Québec. De plus, plusieurs étudiants se joignent à EXP à titre de stagiaires et bon nombre poursuivent leur parcours au sein de l’entreprise après l’obtention de leur diplôme.

L’implication ne s’arrête pas là. On peut compter sur les ingénieurs d’EXP pour s’impliquer auprès de la communauté étudiante en génie, par exemple, en partageant leurs connaissances dans le cadre de programmes de génie à l’université ou au cégep. D’autres posent des gestes pour inspirer les jeunes filles à choisir une carrière en génie, et certains deviennent des ambassadeurs de la profession auprès des jeunes en agissant à titre de mentors pour les ingénieurs juniors. Peu importe la façon qu’ils choisissent pour soutenir la relève, les ingénieurs d’EXP le font avec cœur, passion et respect pour la profession.

La période de demandes de bourses et prix est en cours et se terminera le 30 novembre prochain. Si vous avez reçu une Bourse Avenir, vous êtes admissible à une Bourse de la Relève. Et si vous avez reçu une bourse de la Relève, vous êtes admissible à un de nos Prix Universitaires du Mérite.

Voyez ce qui s’offre à vous :

1- La Bourse SNC-LAVALIN au montant de 10 000 $ sera remise pour la première fois cette année. La plus importante bourse jamais offerte à la FOIQ est destinée à une personne dévouée, déterminée et visionnaire, qui axe ses efforts sur l’excellence et la durabilité. La ou le récipiendaire sera choisi(e) parmi les candidats aux Bourses de la Relève.

2- Aussi au programme, avec l’aide de CIMA+ (Grand partenaire des Bourses de la Relève), SNC-Lavalin (Partenaire des Bourses Avenir) et de Banque Nationale, au moins 30 Bourses de la Relève de 3 000 $ chacune destinées aux étudiants au baccalauréat en génie et 15 Bourses de l’Avenir de 2 000 $ chacune s’adressant aux étudiants du collégial qui s’inscriront dans une faculté de génie du Québec à l’automne 2021.

3- La Bourse universitaire EXP, la Bourse Pierre Sauvé, ing. pour la promotion des femmes en génie et la Bourse Femmes de génie Ultra sauront retenir votre attention. Les récipiendaires seront choisis parmis les candidats aux Bourses Avenir et/ou Relève.

4- Grâce à Banque Nationale, TD Assurances et Férique, les Prix Universitaires du Mérite (au premier cycle seulement cette année), totaliseront plus de
15 000 $.

5- Enfin, les Coups de cœur SOPREMA (au collégial) et Protection incendie VIKING (au baccalauréat), seront de nouveau remis cette année.

 

Cliquez ici pour faire une demande.

Suivez-nous sur Facebook pour être au courant des bons coups de nos partenaires et récipiendaires !

Bon succès malgré cette pandémie qui ne nous donne pas beaucoup de répit.

Soyez prudents !

 

Danielle Gabrielle Roy

Directrice générale

Trois récipiendaires de 2019 vous parlent de l’impact de leur Bourse FOIQ sur leur cheminement. Ils en sont fiers… et nous aussi ! Et si c’était vous qui preniez leur place cette année ? Demandez une bourse ici.

Bon succès !

 

 

 

Depuis trois bonnes années, l’ingénieur à la retraite Gilles Gauthier s’intéressait de plus en plus aux activités de la Fondation de l’Ordre des ingénieurs du Québec. Lors des périodes de cotisations annuelles puis à travers le magazine PLAN, il en a appris davantage sur les réalisations de la FOIQ auprès de la relève en génie. Pour lui, le temps était venu de redonner à sa profession… par un don de titres cotés en bourse.

Une profession, une vie

Un gradué en génie métallurgique de Polytechnique (1963), Monsieur Gilles Gauthier a obtenu son permis d’ingénieur en juillet 1965. Il n’a jamais regretté son choix : « J’ai fait carrière dans le secteur industriel et en génie conseil. Le génie m’a permis d’être heureux au travail. J’aimais beaucoup faire ce pour quoi j’ai été formé et jamais je ne me suis senti seul. Mon ordre professionnel était là pour me soutenir », explique Monsieur Gauthier. En 1986, il devient membre du Comité d’inspection professionnel (CIP) de l’Ordre. Puis, en 1988, il en devient le président. « J’avais comme objectif de remodeler le CPI tant au niveau structure, qu’aux niveaux planning et opérationnel. Je crois que nous avons réussi ! Nous étions sept ou huit ingénieurs à siéger sur le comité. La rigueur était de mise. Il y avait là un bel esprit d’équipe et ce fut pour moi une expérience très enrichissante ». Monsieur Gauthier s’impliquera à l’Ordre pendant une quinzaine d’années, soit jusqu’à la fin des années 90. Monsieur Bernard Lamarre, qui présidait alors l’Ordre, lui remettra d’ailleurs le Prix du président pour son implication bénévole en 1996.

Donner autrement

À la retraite depuis 2010, Monsieur Gauthier a choisi un moyen différent et solidaire de redonner et la Fondation salue son initiative. « Pour Monsieur Gauthier, ce don de titres cotés en bourse est un simple retour d’ascenseur envers sa profession, mais pour l’équipe de la Fondation, son geste est novateur et il a permis de mettre en place une structure pour accepter ce type de dons. Nous espérons que sa générosité, démontrée par un premier don de titres cotés en bourse d’une valeur de plus de 1000 $, agira comme un fer de lance et suscitera d’autres dons de même nature », explique Madame Danielle Gabrielle Roy, directrice générale de la FOIQ.

Monsieur Gauthier renchérit : « La FOIQ est le bras philanthropique de l’Ordre. Elle est un bienfait pour la communauté du génie. Elle prend en main de nombreux jeunes pour les aider à étudier, à se qualifier pour devenir ingénieur. À mes yeux, la Fondation vient carrément élargir le rayon d’action de l’Ordre ».

Des avantages fiscaux dignes de mention

Si la relève en génie vous tient à cœur, vous pourriez vous aussi appuyer la FOIQ et son programme de bourses destinées aux étudiants en génie tout en bénéficiant d’avantages fiscaux appréciables. De fait, le don de titres cotés en bourse est une façon concrète de contribuer au succès de notre prochaine génération d’ingénieurs et il offre des avantages fiscaux que vous apprécierez, notamment l’exonération de l’impôt sur le gain en capital et un reçu fiscal correspondant à la valeur des titres au moment du don.

« J’espère moi aussi que mon don incitera d’autres ingénieurs à faire de même. Redonner est tellement important ». Nous n’aurions pas su mieux conclure. Monsieur Gauthier, nous vous disons un immense merci pour votre don de titres coté en bourse à la FOIQ.

Information : Danielle Gabrielle Roy, directrice générale, FOIQ, 1-833-647-3647

Après 53 ans de passages routiers incessants, soit environ 50 millions de véhicules par an, ainsi que d’épandage de sel de déglaçage, le pont Champlain avait atteint la fin de sa vie utile. En raison des contraintes météorologiques et de temps, deux technologies différentes ont été appliquées sur la nouvelle structure de 3,4 km : les membranes thermosoudables composées de bitume modifié aux polymères SBS (la gamme ANTIROCK) et le polyméthacrylate de méthyle ou PMMA (la gamme ALSAN CIVIL). Les averses de neige et de pluie ont bouleversé l’application de la gamme ANTIROCK. SOPREMA a donc proposé une autre technologie qui se prêtait mieux aux conditions climatiques du chantier : l’apprêt ALSAN CIVIL P70 et la membrane d’étanchéité ALSAN CIVIL 773, deux produits à base de PMMA. Cette membrane liquide, fabriquée au Québec, est pulvérisable même par temps froid, ce qui permet une vitesse d’exécution remarquable. En plus de sécher très rapidement, elle s’applique sur des surfaces irrégulières, contrairement à d’autres technologies.

Vous voulez en savoir plus ? Consultez l’étude de cas : //blog.soprema.ca/en/samuel-de-champlain-bridge-case-study

Merci et chapeau!, SOPREMA !

Cette année, la Fondation s’est associée au Concours Inventer le monde de demain, de Génium350, dans la catégorie Relève. C’est Audrey-Anne Ally, avec le projet Serfix, qui s’est mérité la Bourse de 3500 $offerte par la FOIQ.

Résultats de l’édition 2020 du concours « Chapeau, les filles ! »
Pour une seconde année, la Fondation a pris part au Concours Chapeau, les filles ! en octroyant deux prix de 2000 $ à des étudiantes s’étant démarquées par leurs actions pour promouvoir le génie auprès d’autres jeunes femmes. « La Fondation de l’Ordre des ingénieurs s’efforce de promouvoir le génie au féminin depuis quelques années déjà. Pour toute notre équipe, il s’agit là d’une action essentielle et nous sommes fiers de vous présenter aujourd’hui nos récipiendaires 2020 », a déclaré Monsieur Radouan Torkmani, vice-président de la Fondation. La Fondation a bien l’intention de reconduire ces deux prix en 2021. D’ici là… Chapeau, les filles !

Prix Ingénieures inspirantes
Excelle Science

Fondation de l’Ordre des ingénieurs du Québec

©2021 FOIQ  /  Design & code: Les Manifestes